« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »

C’est avec indignation et colère que j’apprends dimanche soir la mort d’un homme, à Avignon.

Cet homme a été découvert inanimé, dans sa tente hier matin. Il avait trente-deux ans et était depuis longtemps en mauvaise santé. Cet homme est mort dans l’indifférence la plus totale… Après tout, ce n’était qu’un marginal, qu’un ancien toxicomane ! Et puis, il y a des hommes, des femmes et même des enfants qui meurent tous les jours, et on n’en fait pas tout un plat ! C’est la vie, ça arrive, c’est « normal »…

Je me sens coupable et je ne comprends pas. Je ne comprends pas qu’aujourd’hui, alors que nous sommes tout de même au XXIème siècle, des personnes meurent de froid, de faim,… à cause de leur précarité. Je ne comprends pas pourquoi des hommes et des femmes ne peuvent pas avoir un toit et sont obligés de vivre dans la rue, de dormir sous une tente (ou pas d’ailleurs), sur les pavés des trottoirs, sont contraints à faire la manche pour avoir de quoi acheter un morceau de pain, pour avoir de quoi survivre… Et surtout, je ne comprends pas comment on peut laisser faire ça, comment on peut laisser mourir les gens dans la rue.

« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. » (article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen)

« Toute personne a droit à une niveau suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de pertes de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. » (article 25.1 de cette même déclaration).

Ah ! Quelle est belle cette déclaration ! Elle le serait encore plus si ces droits étaient appliqués. Ces droits qui assurent la dignité humaine… Le droit au logement est un droit fondamental au même titre que les autres droits humains.

Aujourd’hui, en France, il y a plus de 130 000 sans-abris. Selon une étude de l’INSEE, plus de 800 000 personnes ont vécu dans la rue à un moment de leur existence. Inutile de vous dire que c’est trop. Ce sont des personnes comme vous et moi, qui ont eu moins de chance dans la vie. Ce n’est pas inéluctable. Nous pouvons les accompagner, les aider à se réinsérer dans la vie active, leur redonner confiance, leur donner le coup de pouce qui leur permettra de s’en sortir… Les principes de Liberté, d’Egalité et de Fraternité sont les mêmes pour tous. Pourquoi certains y auraient moins droit que d’autres ?

Il ne s’agit pourtant que de volonté politique, rien de plus. Mais alors que font-ils, ces hommes et ces femmes qui sont au pouvoir, qui ont les moyens de faire en sorte qu’il y ait moins d’inégalités, que les gens puissent vivre convenablement, avoir un toit, avoir de quoi manger, être tout simplement heureux… Que font-ils ?!

Depuis le 6 mai 2012, la gauche est au pouvoir. Nous avons un gouvernement composé de socialistes et d’écologistes. Ces personnes-là nous parlaient de changement… Certains y ont cru. Je n’y crois plus. Je n’y crois plus et je suis en colère. En colère car eux qui ont fait du combat socialiste le leur, devraient en toute logique lutter en permanence contre ces injustices ! Leur inactivité me fait penser qu’ils ont choisi cette étiquette du coeur qu’est le socialisme, non pas pour la défense de l’intérêt général, mais du leur, de leur ambition, de leur carrière…

Alors nous ne pouvons pas rester là, les bras croisés, à attendre que quelque chose se passe. Nous nous devons d’agir, au nom du bien commun qu’est l’humanité. Nous devons leur montrer que cela est possible, que rien n’est figé. Car nous vivons tous ensemble, « dans le même bateau »… Alors faisons en sorte que chaque individu puisse vivre convenablement et s’épanouir. Des solutions existent, j’en suis persuadée.

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. » »

  1. C’est super de s’indigner et c’est à la mode (surtout depuis le livre de Hessel) mais concrêtement il existe (même sur Avignon) des associations d’aide aux SDF alors au lieu de larmoyer sur la toile et réciter des phrases toutes faites, des slogans et des textes de droit, allez voir les assos…vous serez plus utile que sur le net

    • Au moment où j’ai écris ce texte, je venais juste d’arriver sur Avignon. Avant, j’habitais à Strasbourg, mais aussi Paris. A Strasbourg, sans avoir été dans les asso’, je tenais compagnie aux SDF en bas de chez moi, dans la grand’rue. Etant étudiante, et travaillant à mi-temps, difficile de faire des dons… Mais dès que je le pouvais, j’allais leur acheter à manger. Il y en avait un qui aimait les livres, et donc je lui avais filer quelques bouquins. Ce n’était pas beaucoup, mais j’ai fait ce que j’ai pu. Dès que je ne travaillais pas, je restais avec eux dans la rue, pendant des heures parfois. Et pas pour soulager ma conscience ou je ne sais quoi. Mais vraiment parce qu’ils étaient très sympa. Je crois que si l’un d’eux n’avait pas fait le premier pas vers moi (je suis une grande timide ;-), je n’aurais jamais osé aller leur parler. Je ne sais pas pourquoi, peut-être pas appréhension, peur de ne pas savoir quoi leur dire, etc… Bref, des préjugés à la con, que j’assume car je pense aujourd’hui avoir réussi à les dépasser.
      Je n’ai pas écris cet article pour moi, je ne m’indigne pas pour m’indigner. Je voulais (mais peut-être que cela n’a pas marché), juste faire prendre conscience aux gens que, sans être coupables directement de la misère de ces personnes là, nous en sommes responsables.
      Je vais essayer de continuer, à mon échelle et avec les moyens que j’ai, à aider ces personnes qui vivent dans la rue… Ce ne sera pas suffisant, parce que je n’ai pas beaucoup de moyens, je viens de me faire licencier au début de l’année. Mais je pense que c’est par le partage qu’on peut tou-te-s s’en sortir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s